Disparité des méthodes analytiques, cas de l’Harpagophytum

L’Harpagophytum est une plante largement utilisée pour ses propriétés anti-inflammatoires et antalgiques. Les composés responsables de cette activité sont les iridoïdes dont le représentant majoritaire est l’harpagoside (ci-contre). Pour ses actions, cette plante est une des plus répandue sur le marché et, il est possible de la retrouver dans de nombreux types de produits. A ce titre, la méconnaissance du produit peut amener à une activité nulle ou bien dans certains cas, à une toxicité chronique. C’est pourquoi les contrôles doivent être pertinents afin de protéger le consommateur.
Le problème est que pour l’Harpagophytum, comme pour de nombreuses autres espèces végétales, il existe un grand nombre de techniques proposées par les textes règlementaires (Pharmacopées) ou les différents laboratoires. L’objet de ce document est de mettre en évidence les différences existantes entre les méthodes les plus courantes et de présenter une méthode permettant d’obtenir les informations souhaitées.

Login

Lost your password?