Pépins de raisin mise en évidence d’adultérations par HPTLC

Les pépins de raisin (Vitis vinifera L.) sont connus et très utilisés pour leurs teneurs élevées en tanins condensés, proanthocyanidines (PAC) qui sont des oligomères de flavan-3-ol (catéchines), également appelés OPC (oligomères de procyanidines). Ces substances sont responsables du caractère astringent, et leurs propriétés biologiques sont principalement liées à cette caractéristique (affinité avec des macromolécules comme les protéines) en présentant également des activités antioxydantes.
De nombreuses sociétés ont travaillé sur différentes sources de PAC pour une extraction de ces derniers en grandes quantités. Parmi celles-ci, nous retrouvons les pépins de raisin, l’écorce de pin, les téguments de cacahuète, les cranberries, etc… Certaines de ces sources, comme les téguments de cacahuètes, sont des déchets de l’industrie alimentaire et des fraudeurs ont choisi de s’en servir pour adultérer des échantillons du marché. Dans ce cadre, BotaniCert a choisi de se focaliser sur les spécificités chimiques de ces adultérants et de les suivre par HPTLC après des études en UHPLC-UV/MS.

Login

Lost your password?